Covid-19 : un nouveau conseil de défense, vers des reconfinements locaux?

·1 min de lecture

L'Elysée a annoncé la tenue d'un nouveau conseil de défense sanitaire mardi pour faire le point sur l'évolution de la situation liée au Covid-19. S'il est encore trop tôt pour analyser l'impact des fêtes de Noël, plusieurs territoires inquiètent déjà tout particulièrement : la région Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté et le département des Alpes-Maritimes, à commencer par Nice, où l'on observe un rebond des contaminations. Vivra-t-on un 3e confinement début 2021? "Nous n'excluons jamais des mesures qui pourraient être nécessaires pour protéger des populations. Ça ne veut pas dire qu'on a décidé, mais qu'on observe la situation heure par heure", expliquait ce dimanche dans le JDD le ministre de la Santé, Olivier Véran.

"

Ici, la circulation du virus s'est accélérée fortement depuis quinze jours, trois semaines

"

S'il n'est pas national, plusieurs élus plaident pour des reconfinements locaux. C'est le cas du maire de Nancy, Mathieu Klein (PS), qui le juge "inéluctable". "Ici dans le Grand Est, et particulièrement en Lorraine et à Nancy (...) la circulation du virus s'est accélérée fortement depuis quinze jours, trois semaines", a-t-il souligné lundi sur Franceinfo, en se disant "très inquiet" de la situation "très tendue" à l'hôpital. C'est également la ligne défendue par les maires de Reims, Arnaud Robinet (LR), et de Colmar, Eric Straumann (LR). "On pourrait envisager des mesures plus restrictives prises à l'échelle de la région ou du département. Comme par exemple d'avanc...


Lire la suite sur LeJDD