Covid-19 : de nombreux patients de moins de 50 ans touchés par les variants

Avec l'apparition des variants du Covid-19, de plus en plus de patients de moins de 50 ans sont hospitalisés. "C'est un phénomène classique qu'on observe encore plus cette fois-ci car il y a plus de sujets jeunes. Certes, 80% des gens hospitalisés ont plus de 60 ans mais malgré tout, on a de plus en plus de moins de 50 ans. Les mécanismes de compensation qui se mettent en place vont être encore plus pervers, c'est-à-dire qu'on ne va pas se rendre compte qu'on manque d'oxygène", explique le journaliste et médecin Damien Mascret sur le plateau du 20 Heures, lundi 15 mars. Le patient ne se rend pas compte qu'il manque d'oxygène "On est essoufflé mais on ne s'en rend pas compte", explique le médecin. Pour savoir si l'on manque d'oxygène, un capteur au bout du doigt donne la saturation. "Quand vous entrez dans cette zone d'alerte, il est parfois trop tard ou c'est en catastrophe qu'on doit vous mettre sous oxygène", explique le médecin.