Covid-19 : de nombreux médecins menacés de mort par des anti-vaccins

·1 min de lecture
S’ils sont habitués aux messages d’insultes et d’intimidations, les médecins généralistes reçoivent de plus en plus de menaces, parfois de mort. (LePoint.fr)

À l'approche du début de la campagne de vaccination, des praticiens « médiatiques » font l'objet de charges très violentes, rapporte « Le Parisien ».

« Une balle dans la tête », « c'est la corde qui t'attend »...S'ils sont habitués aux messages d'insultes et d'intimidations, les médecins généralistes reçoivent de plus en plus de menaces, parfois de mort, alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 se rapproche, rapporte Le Parisien.

Le très médiatique Jérôme Marty, chroniqueur sur RMC et intervenant régulier sur BFM TV peut en témoigner. Au quotidien francilien, le président du syndicat Union française pour une médecine libre (UFML) confie qu'il a reçu pas moins de « cinq ou six menaces de mort » par courrier anonyme ou Messenger, mais qu'il a également recensé une dizaine de ses confrères victimes du même sort.

Vidéo : Les Etats-Unis commenceront à vacciner lundi

L'influence des « milieux complotistes »

Récemment, le médecin a eu droit à un coup de téléphone d'un homme qui se faisait passer pour un de ses patients. « Je vais te crever, je vais venir te fumer », lui a-t-il notamment assuré. L'individu, qui avait donné son nom, est atteint « d'une pathologie psychiatrique » et « a fini en garde à vue », détaille Jérôme Marty. S'il « refuse de s'inquiéter », le médecin alerte sur la possibilité de « tomber sur des personnes fragiles » qui peuvent « passer à l'acte ». « Aujourd'hui, vous avez beaucoup de gens qui, malheureusement, sont à bout, qui ont perdu leur emploi, leur compagne, et deviennent fous de colère, prêts à tomber dans n'importe quelle manipulation de milieux complotistes », alerte Jérôme Marty auprès du Parisien.

Lire aussi Entre scien [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles