Covid-19: de nombreuses initiatives pour soutenir les soignants au Portugal

·2 min de lecture

Au Portugal, les effets du confinement décrété à la mi-janvier commencent à porter leurs fruits. La situation s’améliore doucement dans les hôpitaux portugais qui ont été soumis à rude épreuve ces dernières semaines. Mais la pression reste importante pour le personnel hospitalier. De nombreuses initiatives ont été mises en place pour aider le système de santé saturé.

Avec notre envoyée spéciale à Lisbonne, Anastasia Becchio

Deux aides-soignantes en tenue vert pâle poussent un chariot rempli de paniers-repas, de crème pour les mains et de gel douche. Elles viennent de s’approvisionner auprès de l’association Cama Solidaria, « lit solidaire », qui s’est installée sur le parking de l’hôpital Beatriz Angelo.

Une initiative qu’apprécie Sandra Bernardes, qui passe douze heures par jour à l’hôpital. « Nous sommes très reconnaissantes envers les bénévoles, dit-elle. Ils nous sont d’un très grand soutien, car personne ne peut sortir de l’hôpital pour aller faire ses courses. On est en sous-effectifs. Mais grâce à eux, on peut grignoter une petite douceur. Sinon, c’est très très difficile ».

À lire aussi : Portugal: le gouvernement admet un nombre «dramatique» de victimes du Covid-19

Dans deux vans, prêtés à l’association par des agences de location de véhicules, cinq volontaires trient les dons de particuliers, de boulangeries ou d’entreprises, avant de les redistribuer au personnel soignant.

Sylvia Santos, qui travaillait dans l’événementiel avant l’épidémie, supervise les opérations. « Ils travaillent de nombreuses heures, 12–14 heures par jour, et c'est important pour eux qu'ils sachent qu'il y a des gens qui les soutiennent en dehors de l'hôpital, explique-t-elle. Nous avons toujours besoin les uns des autres, mais aujourd'hui plus que jamais ».

Après un mois de confinement, le rythme de nouvelles contagions s'est réduit, mais le Portugal compte encore près de 4 500 malades hospitalisés, dont plus de 750 en soins intensifs.

► À lire aussi : Covid-19: une équipe française envoyée au Portugal pour soulager les soignants