Covid-19 : le nombre de morts en Inde est-il sous-estimé ?

L'Inde subit une vague de coronavirus sans précédent : 350 000 nouveaux cas par jour en moyenne et plus de 3 000 morts quotidiens. Mais, rapporté à l’échelle du pays, il y aurait actuellement deux fois moins de morts en Inde que dans un pays comme la France. Ces chiffres officiels sont-ils cohérents au vu des scènes impressionnantes visibles dans les rues ? Un comptage partiel des décès Pour tenter de répondre à cette question, le Financial Times a enquêté. Le journal a recensé les chiffres officiels des morts du Covid-19 dans différents districts d'Inde et les a comparés avec le nombre de victimes inhumés avec un protocole Covid de ces mêmes zones. La différence est immense. Les données recensées dans les crematoriums sont parfois 24 fois supérieures aux chiffres officiels du Covid-19. “Le gouvernement ne compte que les victimes qui meurent dans un hôpital. Toutes les autres ne sont pas recensées”, confie le coordinateur d'un centre de crémation de New Delhi. Ces chiffres incohérents peuvent aussi être expliquer par la volonté du gouvernement de minimiser le nombre de décès. Une épidémiologiste d’une université américaine, cité par le New York Times, pense “que le nombre réel de décès est de deux à cinq fois celui qui est rapporté”, soit entre 6 et 15 000 décès par jour au lieu des 3 000 annoncés actuellement.