Covid-19 : un Noël reconfiné en Italie et ailleurs

L’Italie est revenue à un confinement strict jusqu’au 6 janvier, en attendant le début de la campagne de vaccination européenne. La police patrouille sur les grands axes, et tout est clos depuis le 24 décembre, sauf les pharmacies et les magasins alimentaires. Même le Vatican a renoncé à recevoir du public, et la place Saint-Pierre est inaccessible au public. "Ça fait 30 ans que je viens à Rome, et je ne l’avais jamais vu fermée. Je suis triste même si j’en comprend les raisons", témoigne une passante. D’autres pays emboîtent le pas Mais le pays n’est pas le seul à se reconfiner : Londres (Royaume-Uni) et Vilnius, en Lituanie, ont prononcé des mesures similaires. À partir du 26 décembre, ce sont la République d’Irlande, l’Écosse, le Danemark, ou encore la Slovaquie qui prononceront le reconfinement de leur population, tout comme l'Autriche, qui garde cependant les pistes de ski ouvertes. Le 27 décembre, ce sera au tour d’Israël, du Québec, du Chili ou de la Géorgie de serrer la vis.