Covid-19 : comment Noël a été célébré à travers le monde

Les cloches de Bethléem ont sonné à minuit, vendredi 25 décembre, pour célébrer la naissance de Jésus dans la ville qui l’a vu naître selon la tradition. Un soir de Noël pas comme les autres, avec peu de fidèles pour la messe, triés sur le volet. Le siège du président palestinien Mahmoud Abbas est même resté vide. À Sydney, des pères Noël font du surf Chez les coptes du Caire, les chrétiens d’Égypte, la célébration a également une saveur particulière "Les gens ont peur, donc ils se rapprochent de Dieu, mais cette année, il y a moins de monde, et les masques c’est du jamais-vu", constate un fidèle. En Corée du Sud, une messe en ligne a été organisée par les fidèles d’une église, qui ont chanté Noël dans leur salon. Tandis qu’à Sydney (Australie), sur une plage clairsemée, Covid-19 et ciel gris obligent, quelques pères Noël en maillot de bain plongeaient dans les vagues. "Il faut profiter du moment présent en cette période, amener de la lumière et de l’espoir", assure l’un d’entre eux, coiffé d’un bonnet rouge.