Covid-19 : Nicolas Sarkozy vacciné "pour des raisons médicales"

Par Philippe Corbé avec Jules Pecnard
·1 min de lecture
Nicolas Sarkozy - AFP
Nicolas Sarkozy - AFP

Selon nos informations, l'ancien président de la République a reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 en janvier grâce à "une prescription médicale".

Âgé de 66 ans et ne disposant de lien avec aucune profession médicale, Nicolas Sarkozy a-t-il bénéficié d'un quelconque passe-droit pour être déjà vacciné contre le Covid-19 ? Selon les informations de BFMTV, l'ancien président de la République a été vacciné à l’hôpital d’instruction des armées Percy, à Clamart, "à la demande de son médecin, pour des raisons médicales".

Le médecin de Nicolas Sarkozy lui a signé "une prescription médicale, qui est couverte par le secret médical", nous indique une source proche du dossier. Le ministère des Armées nous confirme que la vaccination lui a été administrée en janvier, sans préciser la date. A-t-il reçu une seconde dose depuis? "Pas à notre connaissance", nous précise-t-on.

L'ancien président plaide pour des "vaccinodromes"

Révélée mercredi par l'hebdomadaire L'Express, la vaccination de l'ex-chef de l'État a suscité quelques interrogations, dans la mesure où les anciens locataires de l'Elysée n'ont pas été jugés prioritaires pour en bénéficier. François Hollande attend donc encore son tour. Quant à Nicolas Sarkozy, il s'agaçerait selon L'Express des lenteurs de la stratégie vaccinale du gouvernement, jugeant que ce dernier devrait ouvrir des "vaccinodromes" au plus vite.

Lors de sa conférence de presse ce jeudi soir, Olivier Véran a annoncé que les Français de 50 à 64 ans pourraient avoir accès au vaccin d'AstraZeneca "directement en pharmacie dans le courant du mois de mars."

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :