Covid-19, New Horizons et lapins sauteurs : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 4 mai 2021 : le risque d'une quatrième vague de contaminations pour cet été est jugé hautement probable, New Horizons a déjà parcouru 50 unités astronomiques, et une étude explique l'étrange démarche des lapins sauteurs d'Alfort.

L'actualité du 4 mai 2021, c'est :

En santé :

  • Alors que la France sort progressivement du confinement, plusieurs experts préviennent que la situation épidémiologique est encore trop tendue pour entrevoir une ouverture aussi rapide, qui pourrait entraîner une reprise épidémique, et potentiellement une quatrième vague.

  • Le est encore à un niveau très inquiétant (110 % de la capacité initiale était saturée au 1er mai) et le rythme de vaccinations est trop lent, avec environ 10 % des personnes entièrement vaccinées au 1er mai.

  • Sauf une accélération lors des prochaines semaines, seulement 30 % des Français seraient réellement protégés par les vaccins à la fin des restrictions le 30 juin.

En espace :

  • Alors que la sonde américaine a rejoint le club très fermé des vaisseaux ayant franchi cette très lointaine distance située à 7,5 milliards de kilomètres du Soleil, la Nasa planche sur un projet de mission avec pour objectif d'atteindre 1000 unités astronomiques en cinq décennies, pour rejoindre le milieu interstellaire profond.

  • Seuls quatre autres engins ont dépassé jusqu’à présent ce très lointain jalon, Pioneer 10, Pioneer 11, mais aussi Voyager 1 et Voyager 2, qui se trouvent actuellement au-delà de la zone d’influence matérielle du Soleil, qu’on appelle l’héliosphère, et dans un territoire qui enveloppe et donne naissance à toutes les étoiles : le milieu interstellaire.

  • La Nasa travaille aussi depuis près de quatre ans, sur un qui pourrait atteindre 1000 unités astronomiques en cinquante ans, la sonde serait lancée en 2030 et quitterait l’héliosphère et rallierait le milieu interstellaire au bout d’une quinzaine d’années seulement.

En animaux :

  • Les sauteurs d'Alfort sont des lapins qui, par manque de coordination des membres, vont parfois préférer se déplacer debout sur leurs pattes antérieures.

  • "À vitesse lente, pendant la phase de balancement, ils soulèvent excessivement leurs membres postérieurs", expliquent les biologistes dans leur étude, et "À vitesse p[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi