Covid-19 : "Je ne connais pas de mesure autre que le confinement pour réduire les contaminations" en Île-de-France, affirme le professeur Djillali Annane

franceinfo
·1 min de lecture

"Je ne connais pas de mesures, autre que le confinement, qui permettent de réduire de façon drastique le nombre de contaminations quotidiennes", a indiqué mardi 16 mars sur franceinfo le docteur Djillali Annane, chef du service de réanimation à l'hôpital Raymond Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), à propos de la situation de l'épidémie de Covid-19 en Île-de-France. "Le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région francilienne", a averti le Premier ministre sur BFMTV mardi soir. "Reconfiner le week-end, c'est une hypothèse", a-t-il précisé, comme c'est déjà le cas dans les agglomérations de Nice, Dunkerque et dans le Pas-de-Calais. La décision reviendra au chef de l'Etat mercredi, en Conseil de défense, un an jour pour jour après le premier confinement.

franceinfo : Quand le Premier ministre déclare que "le moment est venu" pour envisager des dispositions pour la région parisienne, vous souscrivez ?

Djillali Annane : Oui, mieux vaut tard que jamais. Cela fait maintenant plusieurs semaines qu'on le réclame. Encore une fois, on aurait pu éviter de se retrouver dans la situation dans laquelle on est aujourd'hui, si on avait pris des décisions qu'il fallait un peu plus tôt. Donc vaut mieux tard que jamais, c'est vraiment urgentissime. Il est essentiel de prendre aujourd'hui les bonnes décisions en Île-de-France, en particulier pour faire chuter le nombre de contaminations quotidiennes. C'est la seule mesure possible qui permettra de réduire la tension sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi