Covid-19 : A Naples, les patients mis sous oxygène dans leur voiture

·1 min de lecture

La situation devient dramatique en Italie, pays déjà lourdement frappé au printemps dernier. Alors que le nombre de cas explose, les hôpitaux sont saturés et certains patients sont pris en charge dans leur voiture. 

Les images sont effrayantes. A l'hôpital Cotugno de Naples, les patients sont parfois pris en charge directement dans leur véhicule, sur le parking, faute de lits disponibles - et parfois de médecins. Parfois, le malade contaminé par le Covid-19 est même placé sous oxygène dans sa voiture, la bonbonne reliée à travers la fenêtre.

Après avoir un temps résisté à la deuxième vague qui frappe l'Europe depuis octobre, l'Italie est aujourd'hui submergée, comme au printemps dernier. Plus de 25 000 nouveaux cas lundi, plus de 35 000 mardi, la courbe est exponentielle et pour la Fédération nationale des ordres de médecins, la situation est déjà hors de contrôle, surtout dans le centre et le sud du pays. Quatre régions ont été placées en zone rouge par le gouvernement et une cinquième a décidé de s'auto-confiner dimanche soir.

Plus de 41 000 morts en Italie

Néanmoins, pour l'instant, comme le rappelait encore Ségolène Royal lundi sur BFMTV, les commerces restent ouverts en journée sauf le week-end et seul un couvre-feu national a été instauré de 22h00 à 05h00 jusqu'au 3 décembre prochain.

Il faut dire que le gouvernement doit déjà affronter de nombreuses manifestations hostiles aux mesures sanitaires, avec parfois des scènes de guérilla urbaine, notamment à Florence et à... Naples. Rappelons que l'Italie a payé un lourd tribut à la maladie, avec plus de 41 000 morts.


Retrouvez cet article sur Paris Match