Covid-19 - Nagui : son astuce infaillible, mais très chère, pour « sauver les meubles »

·1 min de lecture

Alors que la France est confinée depuis deux semaines pour endiguer la deuxième vague de coronavirus, les chaînes de télévision ont été contraintes de trouver des astuces pour continuer à tourner leurs émissions. Aux commandes de N'oubliez pas les paroles et de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui, récemment contaminé par le coronavirus, a lui aussi dû s'adapter au contexte sanitaire, en choisissant de remplacer son public habituel par des figurants rémunérés. Une présence indispensable pour l'époux de Mélanie Page, qui n'envisage pas, comme Cyril Hanouna, de tourner son émission avec des spectateurs présents via des écrans. "On en a engagé une cinquantaine (de figurants, ndlr). Ça permet de garder de l’humeur, notamment quand Nagui fait une vanne. Pour lui, c’est essentiel", explique au Parisien le producteur Philippe Dourche.

Pour Diana, responsable du public de plusieurs émissions via l’agence La nouvelle image, entre figurants et public habituel, il n'y a pas photo. "Niveau ambiance sonore, un figurant fait autant de bruit que dix personnes lambda", a-t-elle déclaré.

Si Nagui est très friand des vannes et des blagues osées en pleine émission, le choix de conserver un public a un coût. Environ 7 500 euros sont dépensés par journée d’enregistrement, soit "cinq fois plus cher qu’en conditions normales", a précisé le producteur Philippe Dourche. Le prix à payer pour un show de qualité pour l'animateur, qui a récemment exprimé sa colère sur les réseaux sociaux face à la (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Plus belle la vie : une actrice remplacée... Mais pas complètement
Prince Charles : qui est Lucia Santa Cruz, l'élue de son cœur, avant Diana et Camilla ?
"Assez violent", "en incapacité de bouger" : Bruno Le Maire et sa dure expérience de la Covid-19
Le prince Charles et Camilla masqués mais pas confinés pour une visite royale à Berlin
Pascal Obispo : nouveau look pour sa femme Julie... Les internautes impressionnés