Covid-19 : comment naît un variant ?

Le variant anglais du Covid-19 est désormais responsable de 70 % des nouvelles contaminations en France. Mais comment fonctionnent exactement ces variants, souvent plus contagieux ? Présent sur le plateau du 20 Heures, mardi 16 mars, le journaliste Nicolas Chateauneuf rappelle tout d’abord que, "pour survivre, le virus du Covid doit se multiplier à très grande vitesse. Il utilise nos cellules pour lancer des copies de lui-même, à plusieurs milliards d’exemplaires dans le corps d’une personne infectée". Des erreurs de copie à la mutation Cependant, cette rapidité engendre parfois des erreurs de copie : il s’agit des mutations. "Dans le virus, le génome – le code génétique – est constitué de 30 000 molécules enroulées en spirales qu’on nomme l’ARN. Dans le code génétique, il y a concrètement les plans pour fabriquer les pièces du virus. Quand ce dernier se duplique, des mutations apparaissent de façon aléatoire dans le code génétique. La plupart du temps, cela n’a pas de conséquence ou cela cause même la mort du virus. Toutefois, de temps en temps, cela le favorise. Quand un nouveau mutant se développe plus vite, qu’il supplante les autres lignées, il devient un variant", précise le journaliste.