Covid-19 : faire des moulinets avec le bras pour soulager la douleur du vaccin ?

·2 min de lecture
Douleur, rougeur, gonflement, chacun réagit différemment à cette vaccination intramusculaire.

Sur les réseaux sociaux, des adolescents assurent que faire des moulinets avec le bras permet de diminuer la douleur. Info ou intox ?

Votre rendez-vous pour vous faire vacciner contre le Covid-19 est pris. Maux de tête, fatigue, douleurs au bras, vous appréhendez maintenant les possibles effets secondaires qui peuvent se déclarer après la première et/ou la deuxième injection.

C’est sûrement l’effet secondaire le plus fréquemment rapporté par les personnes vaccinées : la douleur au bras (dans tout le bras ou seulement à proximité du point d’injection). Douleur, rougeur, gonflement, chacun réagit différemment à cette vaccination intramusculaire. De nombreux patients rapportent une sensation de gros bleu ou de courbature dans tout le bras. Généralement, cette douleur dure deux ou trois jours avant de disparaître sans laisser de séquelles.

Les vaccins à ARN Messager - comme Pfizer et Moderna - auraient tendance à faire davantage mal au bras que les autres vaccins en raison de leur composition et de l’enveloppe graisseuse. "L’ARN messager en lui-même n’est pas très inflammatoire, ce sont plutôt les lipides qui sont autour de l’ARN messager qui créent cette inflammation", explique Stéphane Paul, immunologiste au CHU de St Etienne et membre du comité vaccin Covid-19, interrogé par Le Parisien. Avant de compléter : "Avoir mal lors d'un vaccin n'est pas propre au vaccin Covid. Parce que l'on fait une réponse inflammatoire. C'est-à-dire que lorsque l'on injecte un vaccin au niveau du muscle, on crée localement une inflammation".

VIDÉO - Covid-19 en France : quelles sont les mesures annoncées par Emmanuel Macron ?

Faut-il agiter le bras ?

Sur les réseaux sociaux, de nombreux adolescents affirment que faire des moulinets avec son bras aiderait à diminuer la douleur suite à l’injection. Une méthode qui ne semble pas vraiment convaincre le monde médical. Cités par BFMTV, ils sont nombreux à douter de l’efficacité de cette technique : "s'étirer ou stimuler le flux sanguin peuvent aider, mais le seul réel effet que risquent de provoquer ces moulinets, c'est un effet placebo". Un avis partagé par Stéphane Paul auprès du Parisien : "Vous avez beau agiter le bras dans tous les sens, le vaccin ne va pas se diffuser plus rapidement. Au mieux, ça va aider un peu psychologiquement, ou à détendre le muscle".

Pour soulager la douleur, il est possible d’appliquer une compresse d’eau froide sur le point d’injection. Pensez également à prendre un antalgique pour apaiser la douleur. Enfin, mauvaise nouvelle, si vous n’avez ressenti aucun effet secondaire suite à la première injection, la douleur peut quand même être importante lors du second vaccin.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles