Covid-19: la mortalité a bondi de 9,1% en France en 2020, hausse inédite depuis 70 ans

·2 min de lecture

C'est une conséquence de l'épidémie de Covid-19 : la mortalité a augmenté de 9,1% en France en 2020, d'après l'Insee. C'est une hausse inédite depuis soixante-dix ans. 668 500 décès sont survenus, soit 55 000 de plus qu'en 2019. Une surmortalité qui a surtout touché les personnes âgées de plus de 70 ans.

En un an, la mortalité a bondi de 14% chez les 70-79 ans et de 12% chez les plus de 90 ans, rapporte l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). L'épidémie de Covid-19 est bien sûr à l'origine de cette surmortalité, déjà constatée en janvier et jamais égalée depuis les années 1950, et qui dépasse donc la surmortalité exceptionnelle de 2003, liée à la canicule survenue durant l'été.

En raison du Covid-19, l'espérance de vie en France a même reculé de six mois pour les femmes et de sept mois pour les hommes.

Dans la moyenne basse de l'Europe

À noter que cette surmortalité, qui a particulièrement touché les hommes, n'est pas uniforme partout sur le territoire. Elle a en effet beaucoup plus touché l'est du pays, l'Île-de-France et le Rhône-Alpes, mais beaucoup moins les régions de l'Ouest, qui voient leur surmortalité comprise entre seulement 1% et 6%.

Néanmoins, selon l'Insee, la France n'est pas la plus à plaindre en Europe. Mis à part l'Allemagne et le Luxembourg, la hausse de mortalité est supérieure à 14% chez sept de nos voisins. Avec une hausse de 9%, la France se situe donc dans la moyenne basse.

Au 30 mars 2021, l'épidémie de Covid-19 a fait 95 114 morts en France, selon les chiffres de l'université Johns-Hopkins.