Covid-19 : les monuments historiques privés de visiteurs à Noël, "c'est une très grosse frustration"

Anne Chépeau
·1 min de lecture

Privé de ses visiteurs en raison de la crise sanitaire, c’est un château endormi et plongé dans le noir que nous vous visitons à la lampe torche. "Et en plus il n'est pas chauffé. Il fait froid. C'est très austère de découvrir le château comme ça", se désole son gérant et copropriétaire, Ascanio de Voguë. Et pourtant, tout était prêt au château de Vaux-le-Vicomte, en Seine-et-Marne, pour faire vivre aux visiteurs la magie de Noël.

Chaque pièce a sa décoration, des tables de fête et un lustre en guirlandes de 12 m de haut dans le grand salon; des animaux dans un décor entièrement blanc dans le salon d’Hercule; et dans la chambre du roi un grand classique : la crèche de Noël. "On fait ça depuis 15 ans. On a commencé petit et aujourd'hui on s'étend dans tout le château, dans tout le jardin", reprend Ascanio de Voguë. "C'est notre plus grosse opération annuelle puisqu'on a 30% de notre fréquentation et de notre chiffre d'affaires qui se fait à cette période-là", poursuit-il.

Au total, 250 000 euros ont été investis pour l’ensemble des décorations intérieures et extérieures. Si les jardins du château restent ouverts avec illuminations et mapping vidéo, les visiteurs seront de toute façon beaucoup moins nombreux et le chiffre d’affaires en chute libre. "C'est à peu près 1,5 million d'euros de chiffre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi