Covid-19 : Monaco durcit les conditions d'entrée des Français sur son territoire

·1 min de lecture

Le gouvernement princier de Monaco va durcir, à partir de lundi, les conditions d'entrée des Français sur son territoire, en exigeant de toute personne venant de France un test PCR négatif de moins de 72 heures et une attestation de non-contagiosité au Covid-19. Sont exemptés de ces mesures les travailleurs frontaliers, les scolaires et étudiants, ainsi que les résidents des Alpes-Maritimes venant en Principauté pour moins de 24 heures.

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 14 février

 

La France bénéficiait jusqu'ici d'une "exemption"

"Toute personne venant en hôtel en Principauté, quelles que soient sa provenance et la durée du séjour, doit présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ainsi que l'attestation de non contagiosité", a précisé la Principauté samedi dans un communiqué. Le gouvernement monégasque explique que ces mesures sont prises "en stricte réciprocité des dispositions françaises" et que des contrôles renforcés auront lieu à ses frontières.

Ces mesures s'appliquaient déjà aux ressortissants étrangers depuis début février, mais la France bénéficiait d'une "exemption" que Monaco a choisi de lever, a expliqué à l'AFP un porte-parole du gouvernement monégasque. Il juge insuffisant l'assouplissement accordé samedi par le préfet des Alpes-Maritimes aux résidents monégasques souhaitant se rendre en France. Limités depuis le 1er février à un rayon de 30 km autour de Monaco, ceux-ci sont désormais exemptés de présenter un te...


Lire la suite sur Europe1