Covid-19 : le molnupiravir, source d’espoir

·2 min de lecture

Les vaccins ne suffiront pas à enrayer la pandémie. L’émergence continue de nouveaux variants, de plus en plus nocifs, complique son contrôle. Le besoin d’un traitement précoce devient nécessaire.

Limites des vaccins actuels

Plus un virus mute facilement, plus ses variants sont contagieux, plus les chances de parvenir à une immunité collective (IC) diminuent. Pour de nombreux experts, le Delta, qui peut infecter les personnes vaccinées sans qu’on puisse rien y faire, rend l’IC inatteignable et la pandémie persistante. C’est ce qu’a expliqué début août le professeur sir Andrew Pollard, directeur de l’Oxford Vaccine Group (entité de l’université d’Oxford ayant mis au point le vaccin produit par AstraZeneca), aux députés du Parlement britannique. Les données fournies par les pays dont les populations ont les taux de vaccination les plus élevés (78 % en Israël, 80 % en Islande) confirment cette analyse : 40 % des contaminés islandais et israéliens sont des vaccinés ! Le constat qu’au-delà de 6 à 8 mois les vaccins, quels qu’ils soient, n’assurent plus une protection suffisante contre le risque d’infection par le Delta justifie l’administration d’une troisième dose. Cette stratégie, initiée par Israël et désormais suivie par de nombreux pays, permet de dynamiser l’immunité des populations vaccinées les plus vulnérables (ce qui est prévu en France pour les plus de 60 ans et aux États-Unis pour toutes les personnes vaccinées depuis plus de huit mois). Cela fonctionne, les Israéliens l’ont montré, mais ce n’est probablement qu’un sursis. Il reste que les vaccins actuels continuent d’assurer (dans 80 à 90 % des cas) une forte protection contre les formes graves et mortelles liées à ce variant. Ce n’est pas du 100 % : la moitié des Israéliens ayant eu jusqu’à présent des formes sévères (des plus de 60 ans en majorité) sont des vaccinés.

Menaces à l’horizon

Les variants Alpha, Bêta, Gamma et Delta ont été qualifiés par(...)

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles