Covid-19 : moins de 11 000 malades actuellement hospitalisés

·1 min de lecture
Plus d'une personne hospitalisée sur cinq est par ailleurs dans les services de réanimation. (Photo d'illustration)
Plus d'une personne hospitalisée sur cinq est par ailleurs dans les services de réanimation. (Photo d'illustration)

Le nombre de cas positifs continue de chuter, selon les chiffres officiels, ce mardi 7 septembre, tandis que celui des malades du Covid-19 hospitalisés reste stable, 10 646, contre un peu plus de 11 000 une semaine auparavant. Plus d?une personne hospitalisée sur cinq est par ailleurs dans les services de réanimation.

Après avoir continuellement baissé depuis la fin avril pour passer sous la barre des 7 000, le nombre de malades du Covid hospitalisés a commencé à réaugmenter fin juillet, du fait de la reprise épidémique attribuée au variant Delta, plus contagieux. De même, le nombre de malades en soins critiques (les cas les plus graves) est de 2 259, contre 2 292 une semaine auparavant. Il était passé sous la barre des 900 fin juillet avant de remonter. Au plus fort de la première vague, en avril 2020, il a culminé à plus de 7 000.

Le seuil symbolique des 50 millions de premières doses n?est toujours pas atteint

Depuis une dizaine de jours, le nombre de patients hospitalisés dans les unités de soins intensifs oscille entre 2 200 et près de 2 300. En outre, 14 534 cas positifs ont été détectés lors des dernières 24 heures. La moyenne quotidienne de nouveaux cas positifs est de 12 600 sur les sept derniers jours, contre plus de 22 000 un mois auparavant. Lors des dernières 24 heures, 120 morts du Covid ont été enregistrées (pour un total de 115 159 depuis le début de l?épidémie).

À LIRE AUSSI Vaccination : le trop discret succès de l?Europe

Enfin, la campagne d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles