Covid-19: Moderna ne distribuerait son vaccin qu’aux pays riches

·2 min de lecture

Alors que les organisations internationales continuent à appeler à une distribution égalitaire des vaccins contre le coronavirus, une société en particulier est pointée du doigt : Moderna aurait jusqu’ici fourni son vaccin quasi-exclusivement aux pays riches.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Reprise par le New York Times, l’analyse a été publiée par une organisation qui suit les livraisons de vaccins dans le monde.

Il en ressort que Moderna, dont le vaccin est pour le moment le plus efficace contre le Covid-19, a vendu 80% de ses doses aux États-Unis et en Europe. Seul un million de doses a été livré à des pays classés comme pauvres par la Banque mondiale.

À titre de comparaison, Pfizer a vendu près de 9 millions de vaccins à ces pays et Johnson&Johnson 25 millions.

À lire aussi : Pfizer: l'Agence européenne des médicaments valide la troisième dose pour les 18 ans et plus

La course au profit avant tout ?

Pour les pays considérés « à revenu modeste », la situation est tout aussi compliquée. Soit ils paient plus que les États-Unis et l’Europe, soit leurs livraisons sont en retard.

Moderna assure faire le maximum pour produire et livrer ses vaccins le plus vite possible. Mais le laboratoire basé à Boston essuie de plus en plus de critiques. Déjà en 2020, il avait eu un rappel à l'ordre d'organisations de défense des droits humains. Certains l’accusent de vouloir uniquement s’assurer des profits importants.

Dans une interview la semaine dernière, le patron de Moderna a dévoilé un projet de construction d’une usine en Afrique. Stephane Bancel a expliqué que l’objectif était de pouvoir produire 500 millions de doses par an pour « mieux répondre à la demande dans cette région du monde ».

À lire aussi : Jean-Marc Salmon: contre le Covid-19, «l'efficacité de la campagne vaccinale dépend de la vaccination en Afrique»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles