Covid-19. Face au variant sud-africain, Moderna développe une nouvelle version de son vaccin

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Le laboratoire américain affirme que son vaccin est efficace contre les variants britannique et sud-africain du Sars-CoV-2, mais dit travailler, par précaution, sur une dose additionnelle qui permettrait d’accroître encore son niveau de protection.

Moderna a annoncé, lundi 25 janvier, travailler, par précaution, sur une nouvelle forme de son vaccin contre le Covid-19 pour lutter contre le variant du Sars-CoV-2 apparu en Afrique du Sud, rapporte le Financial Times.

Les tests en laboratoire montrent que le vaccin développé par la start-up américaine fonctionne contre ce variant sud-africain et contre celui détecté pour la première fois au Royaume-Uni, a indiqué la société. Mais comme celui de Pfizer-BioNTech, ce produit est légèrement moins efficace contre le variant détecté en Afrique du Sud, note le New York Times, qui qualifie la nouvelle de “signe inquiétant”.

À lire aussi: Variants. Covid-19 : l’évolution du virus au centre des préoccupations scientifiques

Légèrement moins efficace

Les chercheurs de Moderna ont examiné les prélèvements sanguins de huit personnes qui avaient reçu deux doses du vaccin, et de deux singes qui avaient été vaccinés, explique le quotidien américain. Le détail de l’étude “n’a pas été publié, ni examiné par des pairs”, mais un résumé des conclusions a été mis en ligne sur le site BioRxiv. Selon ce document, les anticorps neutralisants ont été aussi efficaces contre le variant britannique que contre la forme originale du coronavirus. Et si, face au variant sud-africain, l’efficacité des anticorps a été divisée par six, ces anticorps “restent au-dessus des niveaux qui sont censés être protecteurs”, assure Moderna

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :