Covid-19 : le mode d'emploi des autotests, disponibles à partir du 12 avril en pharmacie

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

"A partir du 12 avril, les pharmacies pourront vendre des autotests à ceux qui souhaitent en acheter", a annoncé Olivier Véran, vendredi 2 avril, dans un entretien à Brut. Après le feu vert donné le 16 mars par la Haute Autorité de santé (HAS), les autotests vont donc être prochainement accessibles en pharmacie. Franceinfo vous explique le fonctionnement de ce nouvel outil de dépistage dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

1A qui sont-ils destinés ?

Les autotests ont pour but de faciliter le dépistage chez les publics "qui ne se font pas assez tester aujourd'hui", selon le site du ministère de la Santé. "En Outre-mer, par exemple, ou dans les milieux de précarité, et aussi chez les jeunes", a précisé Olivier Véran lors de son interview à Brut. L'objectif est plus largement d'inviter la population à se tester régulièrement pour freiner la propagation du virus. La HAS a autorisé le recours à ces autotests uniquement pour les personnes de plus de 15 ans. Les enfants ne sont donc pas concernés par l'arrivée de ce dispositif.

Ces autotests sont uniquement nasaux et donc différents des tests salivaires mis à disposition depuis le mois de février dans les établissements scolaires, dont le résultat intervient 24 heures après le prélèvement. Aucun autotest salivaire n'est pour l'heure homologué par la HAS en France.

2Comment se déroule le test ?

L'autotest est plus simple à effectuer que les tests RT-PCR ou antigéniques. Il consiste en un prélèvement nasal, mais non (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi