Covid-19 : Michel Sardou négatif, mais inquiet pour Roselyne Bachelot

·1 min de lecture

Le chanteur Michel Sardou, qui avait approché Roselyne Bachelot avant qu'elle ne soit hospitalisée pour cause de Covid-19, a affirmé vendredi au Parisien être négatif, mais inquiet pour la ministre de la Culture. Le 19 mars, le célèbre interprète des "Lacs du Connemara" avait été décoré au ministère de la Culture des insignes de commandeur de la Légion d'honneur par Roselyne Bachelot. L'hospitalisation de cette dernière était annoncée cinq jours plus tard (mercredi) et son placement sous un traitement d'"oxygénothérapie renforcée" jeudi.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 26 mars

"Je suis passé à travers"

"Bonne nouvelle. Je suis négatif", a-t-il déclaré. "Je suis passé à travers, tant mieux, mais je suis très inquiet pour Roselyne, cela m'emmerde (...) J'espère de tout coeur que ça va aller", a dit au quotidien francilien le chanteur de 74 ans.

"Je vais me faire vacciner. C'est imminent. Je suis un peu trop jeune et je n'ai pas de comorbidité pour être prioritaire, mais je vais avoir une dérogation car j'ai besoin d'être vacciné pour commencer un traitement médical à base de perfusions assez longues. Mais rien de grave, je vous rassure", a-t-il ajouté. La campagne de vaccination des plus de 75 ans étant bien avancée, le gouvernement compte passer prochainement aux 70-74 ans.


Lire la suite sur Europe1