Covid-19 : des mesures prises en Moselle et dans le Nord pour lutter contre les variants

À Forbach, en Moselle, un centre de vaccination a rouvert en urgence, samedi 13 février. Une famille a fait 70 kilomètres pour recevoir sa première dose de vaccin contre le Covid-19. "Ça fait depuis le 18 janvier que je téléphone tous les matins, et on me rabâche la même chose", regrette une senior. "Ça commence à faire peur, on s’inquiète pour les personnes âgées", explique un proche, rassuré de voir enfin les membres de sa famille vaccinés. Dans le département, le variant sud-africain contamine une centaine de personnes chaque jour. Ici, 200 injections sont prévues ce week-end. Du personnel médical a été mobilisé en urgence, comme Rachel, infirmière à la retraite. Pas de fermeture des écoles Dans le Nord, c’est la propagation du variant anglais qui inquiète. Les hôpitaux sont saturés. Dès lundi 15 février, les horaires des écoles vont être aménagés pour éviter les attroupements. Certains élus locaux avaient pourtant demandé la fermeture totale des établissements, une semaine avant le début des vacances scolaires, ce qui n'a pas été accepté par l'État.