Covid-19 : la menace d’une annulation des JO plane toujours sur Tokyo

Source AFP
·1 min de lecture
L'événement avait déjà été reporté en 2020 à cause de la crise sanitaire. 
L'événement avait déjà été reporté en 2020 à cause de la crise sanitaire.

Les JO de Tokyo toujours menacés ? Le numéro deux du principal parti au pouvoir au Japon a estimé que les prochaines olympiades pourraient être annulées en dernier recours, alors que l'archipel nippon subit actuellement une recrudescence de l'épidémie, ont rapporté jeudi 15 avril des médias locaux. « Nous devrons annuler [les Jeux, NDLR] sans hésiter si ce n'est plus possible » de les organiser, a déclaré Toshihiro Nikai dans un entretien à la chaîne de télévision japonaise TBS. Comme on lui demandait si l'annulation était une option, il a répondu : « Oui, bien sûr. »

« Si les infections se répandent à cause des Jeux olympiques, je ne sais pas à quoi ils servent », a ajouté le secrétaire général du Parti libéral-démocrate (PLD, conservateur). Il a toutefois nuancé ses propos en soulignant « l'importance pour le Japon de susciter l'enthousiasme avec l'adhésion du public ». « Nous voulons définitivement faire [des Jeux, NDLR] un succès. Pour y parvenir, il y a différentes questions à régler. C'est important de les régler l'une après l'autre. » Un peu plus tard, un responsable du PLD anonyme était cité par l'agence Jiji affirmant : « Les Jeux ne seront pas annulés. »

« Il se pourrait qu'il n'y ait pas de spectateurs »

La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a interprété les propos de Toshihiro Nikai comme « une option », rien de plus. « Je le prends comme un message d'encouragement fort pour que nous contenions le coronavirus par tous les moyens », a-t-elle décla [...] Lire la suite