Covid-19. Masques, vaccins : des professeurs américains s’inquiètent

·1 min de lecture

La situation sur les campus américains grouillant d’étudiants sans masques est telle que des membres du corps professoral, craignant pour leur santé, protestent, pétitionnent et même démissionnent.

Près de 20 millions d’étudiants fréquentent bon an, mal an des universités aux États-Unis, dont 1 million d’étudiants étrangers. Selon le journal spécialisé The Chronicle of Higher Education, plus de 1 000 universités américaines requièrent désormais la vaccination. Mais pour le malheur de nombreux enseignants, plus de 12 millions d’étudiants ont commencé leur session d’études en septembre dans des universités n’exigeant pas que l’on soit vacciné, indique le Washington Post.

À lire aussi: 2021-2022. Où faire ses études à l’étranger malgré la pandémie ?

C’est le cas de l’université de Géorgie, à Athens. Elle ne permet pas à son personnel enseignant d’exiger que leurs étudiants portent des masques. Le professeur de mathématiques Joseph Fu a confié à USA Today qu’il a décidé d’ignorer cette recommandation. Il a inscrit l’obligation de porter un masque dans son programme de cours. Il soutient que beaucoup de ses collègues craignent de venir sur le campus en l’absence de mesures sanitaires :

Je lis la peur sur leurs visages tous les jours.”

Pas question de “risquer ma vie”

Lisa Steichmann, professeur d’art à l’université du Michigan,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles