Covid-19: des masques FFP2 seront distribués aux meetings de Jean-Luc Mélenchon et Fabien Roussel

·1 min de lecture

Les deux candidats d'extrême-gauche, opposés au pass vaccinal, ont en outre fait savoir qu'aucune jauge ne serait mis en place pour ces événements.

Des mesures concrètes pour accueillir les militants en toute sécurité. Dans un communiqué diffusé ce vendredi après-midi, les équipes de Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise pour la prochaine présidentielle, ont fait le point sur l'accueil lors des prochains meetings du candidat d'extrême-gauche

Dans un premier temps, il a été annoncé que "conformément aux décisions du Conseil constitutionnel, aucune jauge ne pourra y être appliqué et aucun pass sanitaire ou vaccinal ne pourra y être imposé."

En revanche, le communiqué annonce qu'un masque FFP2 sera fourni à chaque participant, ces derniers "divisant par 100 le risque potentiel de contamination par rapport aux masques traditionnelles." Cette mesure sera appliquée dès le prochain meeting de Jean-Luc Mélenchon, prévu le 16 janvier prochain à Nantes.

Conditions adéquates

D'autres candidats ont décidé la mise en place de mesures similaires. Candidat du Parti communiste, Fabien Roussel a lui aussi annoncé l'absence de jauges, mais a assuré qu'il distribuerait également des masques FFP2.

"Nous voulons créer toutes les conditions pour que celles et ceux qui souhaiteraient pouvoir venir à un de nos meetings puissent le faire en ayant la garantie qu’il n’y aura pas de cluster", a-t-il assuré auprès de TF1.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un magasin distribue gratuitement des masques en tissu dans le 18ème arrondissement de Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles