Covid-19 : les masques bloquent 99,9% des grosses gouttelettes à risque, selon une étude

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Portez un masque. Ce mot d'ordre est répété par les autorités pour enrayer la propagation de la pandémie de Covid-19. Une étude publiée mercredi 23 décembre dans la revue Royal Society Open Science (en anglais) assure que les masques faciaux réduisent jusqu'à 99,9% le risque de propager de grosses gouttelettes liées au virus lorsque l'on parle ou tousse.

Pour le démontrer, la revue a réalisé une expérience : une femme debout à deux mètres d'un homme qui tousse sans masque sera exposée à 10 000 fois plus de gouttelettes de ce type que s'il portait un masque, rapportent les scientifiques auteurs de l'étude. "Il ne fait aucun doute que les masques faciaux peuvent réduire considérablement la dispersion des gouttelettes potentiellement chargées de virus", confirme à l'AFP l'auteur principal Ignazio Maria Viola, expert en dynamique des fluides appliquée à la School of Engineering de l'Université d'Édimbourg.

400 000 morts de moins grâce au masque

Les petites gouttelettes plus fines, qui forment des aérosols, peuvent rester en suspension dans l'air pendant de plus longues périodes et représentent un risque surtout à l'intérieur dans des lieux mal aérés, sans courants d'air et particulièrement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi