Covid-19 : les masques artisanaux sont désormais bannis des écoles

C'est une nouvelle mesure sanitaire qui divise dans la cour d'école. Depuis lundi 8 février, les enfants scolarisés âgés de plus de six ans ont l'obligation de porter des masques de catégorie 1. Les masques artisanaux ne sont plus autorisés. Une nouvelle norme imposée pour faire face aux variants plus contagieux du Covid-19 qui se diffusent rapidement en France. Dans les Alpes-Maritimes, Eric Munos, le maire du Cannet, a choisi de fournir ce type de masque à tous les enfants scolarisés dans la ville. "Ces masques sont en tissus. Ils sont certifiés pour une filtration 120 lavages. Il y en a deux par sachet. Chaque masque est porté pour une durée de 4 heures, donc avec les deux masques on tient une journée entière", dit cet élu. L'ambiance est différente à Mulhouse, dans l'Est de la France, où les masques ne sont pas fournis aux élèves. "Au bout d'un moment, les parents n'ont pas de budget supplémentaire pour fournir des masques à leurs enfants", lâche une parente d'élève en colère.