Covid-19 : le port du masque est-il dangereux pour mon enfant ?

·2 min de lecture
Le masque permet de limiter la propagation du virus

De nombreuses idées reçues circulent autour du port du masque chez les enfants. Les études scientifiques se montrent rassurantes sur de possibles effets secondaires.

Pour cette rentrée 2021, le niveau 2 du protocole sanitaire a été retenu dans les établissements scolaires, c’est-à-dire avec le port obligatoire du masque de protection à l’intérieur pour l’ensemble du personnel et pour tous les élèves dès le primaire. Dans ce cas, le masque doit assurer une filtration supérieure à 90 % (masque "grand public" relevant anciennement de la catégorie 1 ou masque chirurgical par exemple).

Certains parents s’inquiètent des possibles effets secondaires du port permanent du masque. De nombreuses études se sont intéressées à cette problématique et les résultats sont plutôt rassurants. Le site MedicalXpress a compilé différentes données et assure qu’il n’existe pas de preuve scientifique montrant que les masques nuisent à la santé des enfants.

Sur les réseaux sociaux, le masque est parfois accusé de favoriser les germes quand il devient humide ou qu’il contient trop de dioxyde de carbone. Les chercheurs eux assurent que le lavage régulier des mains permet de maintenir le masque propre et que les enfants restent en sécurité. "Si certaines personnes peuvent se sentir gênées par le fait de porter un masque, c’est par manque d’habitude : ces protections sont développées de manière à laisser passer l’oxygène dans l’organisme. Le risque d’une intoxication au CO2 n’est aucunement avéré", avait d'ailleurs expliqué l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

VIDÉO - Rentrée scolaire en France : faut-il craindre un rebond épidémique ?

Efficace contre le Covid-19

Le site internet revient également sur une idée reçue selon laquelle les enfants entourés de personnes masquées manquent d’indices visuels et sociaux qui améliorent l'apprentissage et le développement. Mais les experts notent que les enfants ayant une déficience visuelle ou auditive apprennent à s'adapter et que d'autres enfants le peuvent aussi. "Nous ne savons pas avec certitude que les masques n'ont pas d'effets sur le développement, mais nous savons qu'il y a des effets indésirables à ne pas essayer d'arrêter la transmission", a déclaré le Dr Emily Levy, experte en soins intensifs et contrôle des infections au Mayo Clinic Children's Center.

Pour éviter les irritations de la peau, les médecins suggèrent de laver régulièrement les masques, de s'assurer qu'ils sont bien ajustés et de choisir des masques en tissu doux et respirant. Si les études s’affrontent pour prouver d’éventuels effets secondaires liés au port du masque, elles s’accordent pour prouvent son efficacité dans les milieux clos. Des études menées dans plusieurs districts américains ont révélé que le masque réduisait considérablement les taux de transmission du Covid-19, en particulier lorsqu'il est combiné à une distanciation physique et à d'autres mesures de prévention.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles