Covid-19 : la Martinique vidée de ses touristes à l'approche de la haute saison

·1 min de lecture

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé mardi l'envoi d'une équipe de médiation pour rétablir le dialogue entre la direction du CHU et l'intersyndicale des professionnels de santé alors que l’obligation vaccinale est toujours fortement contestée par les syndicats. De manière globale, à peine 35% des Martiniquais disposent d’un schéma vaccinal complet. L’île est toujours sous le coup d’une mesure de couvre-feu à 19h, et le coronavirus circule toujours de manière active. Une situation catastrophique pour le tourisme, alors que débute normalement la haute saison touristique en cette fin d’année.

>> LIRE AUSSI - "C'est difficile à vivre" : en Martinique, les vaccinés désespèrent des anti-vaccins

Une baisse d'activité de plus de 60%

"Comment répondre à un client qui vous dit : 'Est-ce que vous pensez qu'à Noël la situation sera meilleure ?'". Le casse-tête dure depuis un an et demi pour Sébastien Gintz, directeur de l'hôtel La Batelière, un 4 étoiles implanté en bord de mer près de Fort-de-France. Car comparé à une année normale, la baisse d'activité dépasse les 60%. "À la même date on a des carnets de réservations beaucoup plus vides. On ne sait pas comment vont réagir les consommateurs et la clientèle. Il y a toujours un risque de se retrouver confiné ou que vos vacances soient finalement annulées, comme c'est le cas depuis un an et demi", s'inquiète-t-il.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Même constat chez les loueurs de voitures. ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles