Covid-19: pour Marine Le Pen, il n'est "pas insensé" de prolonger les congés scolaires

Jeanne Bulant
·1 min de lecture
La présidente du Rassemblement National le 8 janvier 2021 sur BFMTV - BFMTV
La présidente du Rassemblement National le 8 janvier 2021 sur BFMTV - BFMTV

Invitée de BFMTV ce vendredi soir, la présidente du Rassemblement national a considéré qu'il n'était "pas insensé" de prolonger les congés scolaires pour lutter contre le Covid-19.

"L'éventuel rallongement des vacances n'est pas du tout une décision insensée" pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, a affirmé sur BFMTV Marine Le Pen depuis le Portugal, où elle est venue soutenir le petit candidat populiste à la présidentielle portugaise, André Ventura, patron de Chega.

Fermer les écoles, une des mesures les plus efficaces

Marine Le Pen a ensuite fait référence aux "études faites sur la première vague" qui montrent, selon elle, que "la fermeture des écoles, le télétravail et l'interdiction des grands rassemblements étaient les trois mesures les plus efficaces" pour lutter contre le virus.

"Il semblerait que le variant de Grande-Bretagne touche plus de monde, et donc proportionnellement il touche plus de monde, et donc plus d'enfants c'est une question de statistique", a-t-elle poursuivi, estimant que le risque de contamination était accru dans les salles de classe où les enfants sont en contact rapproché.

Marine Le Pen a ensuite remis en question l'efficacité des couvre-feux, estimant que "la dernière fois qu'on a mis en place un couvre-feu de ce type, on s'est rendu compte que, en réalité, la circulation du virus s'était limitée avant".

Article original publié sur BFMTV.com