Covid-19 : le marché de Noël de Strasbourg retient son souffle

·1 min de lecture
Cette année, situation sanitaire oblige, le retour de cette manifestation qui draine 1,5 million de visiteurs et génère 250 millions d'euros de retombées financières se fera au prix de mesures strictes.
Cette année, situation sanitaire oblige, le retour de cette manifestation qui draine 1,5 million de visiteurs et génère 250 millions d'euros de retombées financières se fera au prix de mesures strictes.

Annulé en 2020 en raison de l?épidémie de Covid-19, le marché de Noël de Strasbourg, événement touristique majeur, reprend vendredi 26 novembre, et pour un mois, ses quartiers dans la capitale alsacienne avec des mesures strictes pour faire face à une situation sanitaire tendue. Endeuillé en 2018 par un attentat qui avait fait cinq morts, entravé l?année suivante par d?importantes mesures de sécurité, puis purement et simplement annulé en 2020 : ces dernières années, le « Christkindelsmärik » (« marché de l?Enfant Jésus » en alsacien) est tombé de Charybde en Scylla.

Cette année, situation sanitaire oblige, le retour de cette manifestation, qui draine 1,5 million de visiteurs et génère 250 millions d?euros de retombées financières, se fera au prix de mesures strictes, sur lesquelles ont planché pendant des semaines la préfecture du Bas-Rhin et la mairie écologiste. Si le pass sanitaire ne sera pas exigé pour accéder au périmètre de la manifestation, prévue jusqu?au 26 décembre, il le sera pour se restaurer dans des zones délimitées.

De la même manière, le masque sera obligatoire. Des contrôles seront menés et des médiateurs déambuleront dans les allées pour rappeler l?importance des gestes barrières. Du gel hydroalcoolique sera également disponible sur tous les chalets, plus espacés cette année les uns des autres et répartis dans des allées plus larges pour fluidifier la circulation des visiteurs et éviter les effets d?engorgement. Le marché « investit treiz [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles