Covid-19 : On manque "de vaccins ARN Messager, pour les plus de 75 ans", alerte une infectiologue

franceinfo
·1 min de lecture

"Ce sont de bonnes nouvelles, car nous avons trois vaccins qui ont une autorisation de mise sur le marché en Europe", a réagi mardi 2 février sur franceinfo, Odile Launay, infectiologue, membre du comité scientifique vaccin-Covid19 et coordinatrice du centre de vaccinologie Cochin-Pasteur après l'approbation par la Haute autorité de santé (HAS) du vaccin AstraZeneca. La HAS n'a cependant pas autorisé ce vaccin pour les plus de 65 ans. "On est dans une situation où on n'a pas suffisamment de vaccins ARN Messager, pour vacciner les plus de 75 ans qui représentent environ 8 millions de personnes", regrette l'infectiologue.

franceinfo : Qu'avez-vous pensé des annonces du chef de l'Etat qui indique que début mars, 80% pour des pensionnaires des Ehpad qui le souhaitent seront vaccinés. Cela représente un 1,5 million de personnes ?

Odile Launay : Je pense que ce sont de bonnes nouvelles parce qu'aujourd'hui, nous avons trois vaccins qui ont une autorisation de mise sur le marché en Europe. Mais la difficulté est qu'on a un manque de doses assez importantes en particulier du premier vaccin qui utilise l'ARN Messager. On a des doses qui permettent tout juste de faire la deuxième injection aux personnes qui ont reçu la première dose, alors qu'on voudrait pouvoir protéger encore plus de personnes. Je pense, en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi