Covid-19 : malgré les cours à distance, "pas de décrochage massif" dans les universités

·1 min de lecture

La Conférence des présidents d'universités (CPU) a affirmé jeudi ne "pas constater de décrochage massif" des étudiants à l'issue du premier semestre, malgré les cours à distance majoritairement mis en place en raison de l'épidémie de Covid-19.

"Il serait totalement déraisonnable que les universités disent que tout va bien, effectivement il y a un impact de la crise mais globalement, selon les retours d'une quinzaine d'universités qui ont répondu à notre enquête, il n'y a pas eu de décrochage massif", a expliqué le président de la CPU, Manuel Tunon de Lara, lors d'une visioconférence. Selon lui, la présence aux examens s'est élevée "à plus de 90%". 

Il rapporte par ailleurs "des résultats aux examens stables pour les premières années avec des taux de réussite comparables à ceux de l'an dernier, quelle que soit la filière, mais un peu moins de réussite en deuxième année".

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 18 mars

 

Attention particulière aux premières et troisièmes années

Pour Guillaume Gellé, vice-président de la CPU, il est important de noter "l'attention particulière donnée aux premières années de la part des équipes pédagogiques dans les universités. C'était un des points d'alerte face à un public fragile qui a vécu une année de Terminale très particulière" l'an dernier en raison du Covid.

Pour la troisième année de licence, "il y a eu aussi une attention particulière", de manière à bien les préparer aux masters, et "les examens ont ét...


Lire la suite sur Europe1