Covid-19 : la majeure partie de l’Italie se reconfine

·1 min de lecture

Face à la hausse exponentielle de la courbe de contagions, due à la circulation intense du variant britannique, dès lundi 15 mars des mesures anti-Covid encore plus restrictives seront appliquées dans la moitié du pays où la barre des 100 000 décès, dus à la pandémie, est largement dépassée. Par ailleurs, pour éviter une situation aussi dramatique qu'au printemps 2020, toute l’Italie sera mise sous cloche pour Pâques.

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

L’Italie ferme donc de nouveau ses bars, ses restaurants et ses écoles, dans la majeure partie des régions. Le couvre- feu est maintenu de 22 h à 5 h du matin jusqu’au 6 avril. Les déplacements interrégionaux resteront interdits, au moins jusqu’à cette date. Et si en l’espace d’une semaine, 250 personnes sur une population de 100 000 habitants étaient déclarés positives au coronavirus la zone concernée serait automatiquement confinée.

Dans ce cas, les déplacements seront limités aux impératifs de travail, à l’achat de biens de première nécessité, aux urgences médicales et aux rendez-vous de vaccination. La campagne de vaccination sera d’ailleurs fortement accélérée, a promis le chef du gouvernement, Mario Draghi, lors de sa visite dans le nouveau centre, mis en place à l’aéroport romain de Fiuminico.

En outre, afin d’éviter les rassemblements entre amis ou famille, toute l’Italie sera remise sous cloche, pour le week-end et le lundi de Pâques.