Covid-19. Pour Macron, ​“le pic de la deuxième vague est passé”

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Le président français a annoncé ce mardi 24 novembre un déconfinement en trois étapes, permis par une amélioration de la situation sanitaire. Les commerces non essentiels rouvriront dès le 28 novembre, mais bars et restaurants devront patienter jusqu’au 20 janvier.

La situation sanitaire en France s’améliore, au point de faire dire à Emmanuel Macron que “le pic de la deuxième vague de l’épidémie est passé”, observe El País. Selon le quotidien espagnol, le président français a en effet expliqué ce 24 novembre, lors d’une allocution télévisée, que le nombre de contaminations quotidiennes au Covid-19 a été divisé par trois en France, passant de 60 000 à 20 000 en un mois.

En conséquence, le chef de l’État a annoncé un assouplissement en trois étapes du confinement auquel la France a été soumise, rapporte le Guardian. Dès le samedi 28 novembre, les commerces “non essentiels” tels que les coiffeurs et les magasins de vêtements pourront rouvrir, en respectant des règles strictes de distanciation physique et en fermant à 21 heures.

Les lieux de culte et certains lieux culturels pourront également rouvrir à partir du 1er décembre, avec un maximum de 30 visiteurs, et les gens pourront faire de l’exercice dans un rayon de 20 km de leur domicile et pendant trois heures au maximum, “au lieu de la limite actuelle d’un kilomètre et d’une heure”, précise le quotidien britannique.

Couvre-feu sauf le 24 décembre et le 31 janvier

La deuxième étape de déconfinement aura lieu dès le 15 décembre, “si la France arrive effectivement autour des 5 000 contaminations quotidiennes et des 2 500 à 3 000 hospitalisations en soins intensifs”, poursuit Le Soir. Un couvre-feu de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :