Covid-19 : les métros n'ont jamais étés aussi propres

Atelier des modules

En France comme dans la plupart des pays touchés par l’épidémie de Covid-19, l’hygiène a été renforcée dans les transports publics. Entre matériaux anti-virus et nettoyages intensifs, le coronavirus a révolutionné la propreté dans les métros.

Des agents d'entretien sur le pont jour et nuit


A Rennes, le Covid19 a changé la façon de travailler des agents d’entretien du métro. Chaque nuit, ces employés passent un virucide dans tous les recoins des rames. Dans les stations, les points de contacts sont aussi nettoyés sept à huit fois dans la journée. Parois, barres de maintien, tissus : tout est désinfecté. Un travail salué par les nombreux voyageurs, qui empruntent le métro chaque jour. « On a des bonjours qu’on n’avait pas forcément avant, des mercis, des "c’est bien ce que vous faites » explique avec son masque sur le visage, Patricia Leboucher, agent d’entretien ferroviaire.


Un velours tueur de virus à Lyon


A Lyon, outre une désinfection quotidienne des stations et rames du métro, un tissu aux propriétés antivirales équipe les fauteuils de la ligne C. Conçu par une PME de la banlieue lyonnaise, ce velours traité permet une élimination des virus en une minute seulement. Comment ? Par photocatalyse, en utilisant les UV de la lumière qu’elle soit naturelle ou (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu peut également vous intéresser :