Covid-19 : ces métropoles et départements où l'épidémie progresse fortement

Par Thibaut Déléaz
À Paris, comme dans toute l'Île-de-France et huit autres métropoles, un couvre-feu est en vigueur depuis le samedi 17 octobre.
À Paris, comme dans toute l'Île-de-France et huit autres métropoles, un couvre-feu est en vigueur depuis le samedi 17 octobre.

« Un certain nombre de départements basculeront en alerte maximale » ce jeudi 22 octobre, avait prévenu mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Instauré samedi 17 octobre dans neuf métropoles pour tenter de contrôler la deuxième vague de l'épidémie et soulager les services de réanimation, le Premier ministre Jean Castex a annoncé son élargissement à de nouveaux territoires. « À compter de vendredi minuit », ce sont 58 départements et la Polynésie française qui seront soumis à un couvre-feu de 21 heures à 6 heures.

Jusqu'à présent, seules la région Île-de-France et les métropoles d'Aix-Marseille, de Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse étaient concernées par un couvre-feu. Sur son site, le gouvernement explique qu'« il s'agit des métropoles qui sont en zone d'alerte maximale », c'est-à-dire qui ont un taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants sur sept jours) supérieur à 250 en population générale et supérieur à 100 chez les personnes âgées, ainsi qu'un taux d'occupation des lits en réanimation supérieur à 30 % dans la région.

Lire aussi Ce que le couvre-feu en Guyane nous enseigne

Chiffres inquiétants à Clermont-Ferrand

Si toutes font face à une progression inquiétante du Covid-19, certaines sont particulièrement touchées. Dans la métropole de Saint-Étienne, le taux d'incidence du virus est de 807, plus de trois fois le seuil d'alerte, et 64,6 % des lits de réanimation étaient occupés dans la région [...] Lire la suite