Covid-19 : des médecins redoutent le déconfinement et appellent à anticiper une troisième vague

franceinfo
·1 min de lecture

Alors que Jean Castex a annoncé le maintien du confinement jusqu'au 1er décembre au moins, des syndicats de médecins demandent à ce que les Français soient dès maintenant informés des conditions du deuxième déconfinement pour ne pas répéter les erreurs du premier.

Le confinement reste "inchangé" jusqu'au 1er décembre, a annoncé Jean Castex, jeudi 12 décembre lors d'une conférence de presse pour faire le point sur les effets de ces mesures mises en place pour enrayer l'épidémie de Covid-19."Il faut à tout prix qu'on travaille sur la pédagogie pour éviter une troisième vague", estime sur franceinfo Luc Duquesnel, le président du syndicat Les généralistes - Confédération des syndicats médicaux français (CSMF).

Un "échec" sur la prévention

"C'est une évidence, on partage le diagnostic qui a été fait par le Premier ministre", poursuit Luc Duquesnel, même s'il estime qu'il faut "prendre avec précaution" les chiffres qui font état d'une diminution de la contamination au Covid-19. "Il y a un retard pour renseigner la base [de données] donc les taux sont probablement plus élevés", explique-t-il, ajoutant que "seuls les chiffres dans les hôpitaux sont relayés" quotidiennement, alors que le médecin généraliste constate de nombreux décès dans les Ehpad.

"Je dirais que ce qui manque c'est de savoir ce que l'on prépare pendant cette deuxième vague, en terme de prévention, pour éviter une troisième vague. Comment fait-on pour éviter les contaminations ?", interroge Luc Duquesnel, qui regrette "qu'il soit très difficile de faire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :