Covid-19 : les médecins généralistes s'organisent pour vacciner leurs patients

À Besançon (Doubs), une maison de santé a déjà tout préparé pour le tournant que va prendre la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France. Dès jeudi 25 février, les médecins généralistes volontaires pourront en effet vacciner les 50-64 ans, atteints de comorbidités. Pour l’heure, les 10 médecins de l’établissement recevront en tout 100 patients. "Ces vaccins sont disponibles sous forme de flacons de 10 doses, à réaliser dans un laps de temps court, donc il va falloir organiser des créneaux dédiés à la vaccination", explique le Dr Olivier Duret. Des patients rassurés Pour les patients du centre, se faire vacciner par leur médecin traitant est une initiative rassurante. "Le médecin est la personne la plus proche des patients et il les connaît. Il peut donc déjà sélectionner les plus fragiles à vacciner en priorité", souligne le Dr Patrick Vuattoux, médecin généraliste et président de la Confédération des syndicats médicaux de France. La Haute autorité de Santé recommande en outre d’élargir le dispositif en autorisant les pharmaciens et les sages-femmes à administrer, eux, aussi le vaccin.