Covid-19 : le médecin Jérôme Marty appelle à "des frappes chirurgicales" contre l’épidémie avec des mesures localisées

franceinfo
·1 min de lecture

Face à la progression de l'épidémie de Covid-19 dans certains départements, "Il faut faire des frappes chirurgicales, c’est-à-dire que véritablement, on s'adapte à la situation département par département, territoire par territoire, presque ville par ville ou quartier par quartier", défend dimanche 21 février sur franceinfo le médecin généraliste Jérôme Marty, président de l’Union Française pour une médecine libre. De nouvelles mesures vont être prises pour faire face à la forte circulation du virus dans le département des Alpes-Maritimes. "Il faut vraiment regarder cette épidémie de façon beaucoup plus fine qu'on ne l'a fait jusqu'à présent et agir beaucoup plus vite", plaide le docteur.

>>>Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19.

Ces "frappes chirurgicales" peuvent suffir, selon Jérôme, à freiner l’épidémie. "Ce que l'on peut regretter pour les Alpes-Maritimes et pour Nice en particulier, c’est que ça fait quand même plusieurs semaines que la situation se dégrade, plusieurs semaines qu'on voit monter les variants.

"On peut regretter encore une fois qu'on ait attendu que l’iceberg soit contre la coque du navire pour agir. Désormais, il va falloir prendre des mesures. C’est sans doute un peu difficile pour ce territoire, mais il faut le faire avant de se faire dépasser"

Jérôme Marty

à franceinfo

À partir de la semaine prochaine, les médecins généralistes pourront administrer le vaccin AstraZeneca aux patients entre 50 et 64 ans présentant des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi