Covid-19 : dans les lycées, une jauge de 50% d’élèves pour lutter contre l’épidémie

Une caméra centrée sur le tableau et le cours peut commencer dans ce lycée de Saint-Quentin, dans l’Aisne. Rocio Olmos-Lopez, professeure d’espagnol, s’adresse aux élèves présents en classe et à leurs camarades restés chez eux. Dans ce lycée, on se convertit à la demi-jauge. "Les temps changent et on s’adapte, grâce à la technologie ces élèves se sentent proches de nous à la place de se sentir tout isolés chez eux à travailler tout seul", indique-t-elle. De 1 500 à 750 élèves Depuis les nouvelles mesures de confinement, les établissements ne peuvent recevoir que la moitié de leurs élèves. Auparavant, la demi-jauge se pratiquait à l’échelle de classe. Dans cet établissement, l’organisation est déjà bien rodée. A la cantine, les nouvelles consignes sont scrupuleusement respectées. Les surveillants communiquent par radio pour répartir les flux et le nettoyage est effectué après chaque passage. Depuis lundi 22 mars, ce lycée est passé de 1 500 élèves à 750, une obligation pour respecter les nouvelles mesures sanitaires.