Covid-19 : l'Uruguay va tenter une nouvelle combinaison de vaccins

·1 min de lecture

C'est une combinaison à laquelle peu de pays se sont jusqu'ici essayés. Mais l'Uruguay a décidé de tenter la combinaison. Injecter un vaccin à ARN messager comme le Pfizer/BioNTech après avoir reçu deux doses de virus inactif, c'est leur nouveau pari. Face à la menace du variant Delta, les experts locaux la considèrent cependant comme sûre malgré l'absence d'études scientifiques. Le pays sud-américain a vacciné 74% de ses 3,5 millions d'habitants avec au moins une dose, 68% ayant un schéma vaccinal complet. Quelque 65% des Uruguayens ont reçu le Coronavac, du laboratoire chinois Sinovac, qui a été reconnu selon diverses études d'une efficacité moindre pour réduire les infections au Covid-19 mais protège efficacement contre les formes les plus graves de la maladie.

L'Uruguay devient le troisième pays d'Amérique latine, après le Chili et la République dominicaine, également majoritairement adeptes du Coronavac, à renforcer un vaccin à virus inactivé par une dose d'ARN messager. Au Chili, les personnes de plus de 55 ans se sont vues administrer le vaccin AstraZeneca, à vecteur viral, en dose de renfort, le Pfizer étant réservé aux personnes immunodéprimées. Cette combinaison de vaccins a déjà été opérée aux Emirats arabes unis et au Bahreïn.

>> A lire aussi - Covid-19 : vers une troisième dose de vaccin aux Etats-Unis dès septembre

Selon les derniers chiffres officiels, plus de 520.000 troisièmes doses ont été administrées en République dominicaine (4,8% de la population), près de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : l'épidémie s’accélère dans les trois quarts des départements, notre carte de France
Covid-19 : vers une troisième dose de vaccin aux Etats-Unis dès septembre
Un centre de vaccination attaqué, des centaines de doses détruites
En Espagne, des vacanciers sur la plage permettent d’arrêter des trafiquants de drogue
Violent incendie près de Saint-Tropez, des centaines de pompiers mobilisés, évacuations massives

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles