Covid-19 : comment le Louvre veut faire revenir les visiteurs français pour sa réouverture

Les visiteurs reviendront-ils en masse au Louvre, à sa réouverture le 6 juillet, pour admirer La Joconde, mais aussi La Liberté guidant le peuple de Delacroix ou la splendide Victoire de Samothrace? Rien n'est moins sûr. Les touristes étrangers constituent près de 75% des entrées. Or, en raison de la pandémie de Covid-19 et de la fermeture des frontières notamment avec les Etats-Unis, il ne faudra sans doute pas compter sur les Américains, les Brésiliens, les Coréens… Pour le Louvre, il est donc essentiel d'attirer plus largement un public français et européen.

Lire aussi - Le Louvre rouvrira le 6 juillet, avec réservation obligatoire

Pas de foule cet été

Le président du Louvre Jean-Luc Martinez, sans être "défaitiste", estime que "la fréquentation cet été sera à 30% de celle normale". "Au lieu de 30.000 à 50.000 visiteurs par jour, le musée ne devrait accueillir que 5.000 à 10.000 personnes." Il y aura donc sans doute moins de monde en juillet et août. Et pour les Français, qui étaient seulement 2,5 millions sur dix millions, à venir dans l'ancien palais royal l'an passé, c'est peut-être une bonne nouvelle en termes de qualité d'expérience muséale. Ce ne sera pas la foule, ni la cohue comme on a pu le voir l'été dernier (le Louvre avait même dû imposer une réservation obligatoire face à l'affluence).

Lire aussi - Insolite : le confinement entre au musée

Jean-Luc Martinez a détaillé mardi les mesures de sécurité sanitaire mises en place pour la réouverture qui devraient rassure...


Lire la suite sur LeJDD