Covid-19 : le lourd bilan des malades atteints de cancer

C’est une autre conséquence dramatique de la crise sanitaire liée au Covid-19. Les malades atteints de cancer inquiètent au plus haut point. "Le bilan des victimes du cancer commence à être bien chiffré, il sera supérieur à 10 000 décès qui n’auraient pas dû avoir lieu s’il n’y avait pas eu le Covid-19. Ce n’est pas tant les déprogrammations, c’est avant tout les retards de diagnostic, analyse Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer. Depuis le début de la crise, il y a environ tous les mois 8 000 diagnostics de cancer qui devraient être faits et ne le sont pas. On est à près de 100 000 retards de diagnostic." "Les personnes hésitent à aller se faire soigner" Le généticien a ensuite repris son propos. "Cela aboutit aussi à un retard de soin. Ça s’est aggravé parce qu’il y a tellement de foyers infectieux intra hospitaliers, d’infections nosocomiales, que les personnes hésitent à aller se faire soigner à l’hôpital. C’est beaucoup plus risqué que d’attraper le Covid. Cela étant dit, un petit nombre de personnes étant à l’hôpital pour soigner un cancer ont contracté le virus et en sont mortes", a déploré Axel Kahn.