Covid-19: Louis Aliot demande la levée du couvre-feu à 18 heures à Perpignan

Clarisse Martin
·1 min de lecture
Louis Aliot, invité de BFMTV-RMC mercredi 24 février 2021. - BFMTV
Louis Aliot, invité de BFMTV-RMC mercredi 24 février 2021. - BFMTV

Dans le sillage de la décision d'un confinement local et partiel les week-ends dans les Alpes-Maritimes, faut-il prendre des mesures circonscrites à des territoires pour lutter contre le Covid-19? Invité de BFMTV-RMC ce mercredi matin, le maire Rassemblement national (RN) de Perpignan Louis Aliot a plaidé en ce sens.

"A Perpignan, j'ai demandé hier la fin du couvre-feu parce qu'il ne rime plus à rien. Il gêne les familles, il gêne les entreprises, il gêne les restaurateurs qui font de la restauration rapide et qui aujourd'hui ont une baisse de chiffre d'affaires dramatique", a argué l'édile d'extrême droite.

"Notre taux d'incidence est de 87 je crois dans les Pyrénées-Orientales, il est de 500 à Nice (près de 600 cas pour 100.000 habitants lundi, NDLR) et de 700 à Dunkerque (901 cas pour 100.000 habitants lundi, NDLR). Si on confine à Nice parce que c'est important, on peut peut-être déconfiner à Perpignan parce que c'est moins important. L'adaptation doit être la règle", a-t-il poursuivi, prônant le fait d'"apprendre à vivre avec le risque et protéger les personnes qui sont le plus à risque".

Article original publié sur BFMTV.com