Covid-19 : l'Orne au bord du confinement

Le virus du Covid-19 continue de circuler dans plusieurs départements, de manière inégale selon les territoires, et certains pourraient voir tomber de nouvelles mesures restrictives dès jeudi 25 mars. Dans la communauté de communes de l'Aigle, dans l'Orne, tous les voyants sont au rouge. Le taux d'incidence y explose avec 650 cas pour 100 000 habitants, soit autant qu'en Seine-Saint-Denis, le département le plus touché de France. "Il faut tout faire pour endiguer tout ça, donc le discours est toujours le même : respecter les gestes barrières, le lavage des mains, et être très prudent dans la sphère privée", rappelle Philippe Van Hoorne, maire de L'Aigle. Un relâchement dans la sphère privée La forte présence du variant anglais et une forte mobilité des habitants entre l'Orne et l'Eure voisin expliquent en partie cette flambée de l'épidémie. Mais les comportements individuels sont aussi pointés du doigt. "En première partie de nuit ou dans la soirée, on intervient sur certains tapages, et là on se rend compte que des gens accueillent du monde dans la sphère privée", indique le capitaine Camille Sallé, commandant de la compagnie de gendarmerie de Mortagne-au-Perche.