Covid-19 : l'organisation de la campagne de vaccination dans les Ehpad se prépare

Dans un Ehpad de Gironde, une réunion d'information sur la campagne de vaccination est organisée. L'annonce du vaccin est accueillie entre sérénité et fatalisme par les pensionnaires : "C'est pour nous aider à rester en vie, pour nous éviter d'autres ennuis", confie cette résidente qui se dit confiante. Près de 10 000 structures sont concernées, soit près d'un million de personnes. Recueillir le consentement L'organisation d'une telle campagne demande une importante gestion administrative, logistique et éthique. Chaque résident, son médecin ou son tuteur devra donner son consentement à la vaccination. "Il est prévu qu'il y ait des consultations pré-vaccinales faites par les médecins traitants (...) pour informer sur l'intérêt de la vaccination et recueillir le consentement des personnes", explique Romain Gizolme, de l'association des directeurs au service des personnes âgées.