Covid-19 : voici ce que l'on sait de la mucormycose, une infection fongique qui frappe les malades en Inde

·1 min de lecture

Depuis quelques semaines, en Inde, de nombreux patients se rétablissant du Covid-19 sont touchés par une grave maladie due à des champignons, la mucormycose. Spécialiste des maladies fongiques, Fanny Lanternier revient sur les origines de cette affection et sur sa prise en charge. "Le traitement est difficile", explique-t-elle notamment. Outre le fait d'être professeure au département des maladies infectieuses et tropicales de l'Hôpital Universitaire Necker-Enfants malades (AP-HP, Université de Paris), elle travaille à l'Institut Pasteur, au Centre National de Référence des Mycoses invasives.

La vague de Covid-19 d’ampleur exceptionnelle qui s’abat sur l’Inde depuis plusieurs semaines s’accompagne d’une épidémie de mucormycose qui aurait déjà causé la mort de plus de 200 patients. À quoi est due cette maladie?
La mucormycose est une maladie causée par des champignons microscopiques appartenant à l’ordre des Mucorales. Ces champignons filamenteux, appelés ainsi parce qu’ils forment des filaments lorsqu’ils se développent, vivent dans l’environnement dit "tellurique", autrement dit dans les sols, les poussières. On peut lire un peu partout que la mucormycose est le fait de champignons noirs ("black fungus"), mais ce n’est pas le cas. Si les champignons noirs sont bien des champignons pathogènes, eux aussi, et si l’on en trouve également en Inde, ils ne provoquent en revanche pas de mucormycose. Et pour cause : ils n’appartiennent pas à l’ordre des Mucorales ; ce sont des...


Lire la suite sur LeJDD